SMIC : revalorisation et nouvelles données

SMIC : revalorisation et nouvelles données

Pas de hausse supérieure à la revalorisation de base donné au SMIC. Le 1er janvier 2013, ce montant minimum n’a enregistré une hausse que de la augmentation légale. Cette revalorisation dépend des résultats de l’inflation diffusés entre juin et novembre de l’année passée.

La rémunération du SMIC pour 2013

La hausse du SMIC se compose de deux données :

  • L’indice des prix à la consommation ;
  • Le pouvoir d’achat des ouvriers.

Ce pouvoir d’achat apparaît pour moitié dans la hausse du SMIC, redéfini chaque 1er janvier. Il est en outre systématiquement augmenté quand le taux de l’indice des prix s’élève à 2 %. Deux années ont connu cette évolution : en 2008 et 2011.

En janvier 2013 :

  • Le SMIC est revu de 0,3 %.

Le salaire versé au  SMIC 2013 s’élève donc à 9,43 € brut de l’heure, donnant un mensuel de 1 430,22 euros bruts pour 35 heures de travail hebdomadaires.

Les versements variant suivant la revalorisation du SMIC
L’augmentation du SMIC impacte principalement le salaire de base. Elle fait varier aussi d’autres sommes d’argent, entre autres :

  • Les gains en nature ;
  • Les primes de vacances ou le 13ème mois ;
  • Les primes d’activité (productivité, rendement, etc.).

Les primes d’ancienneté et les remboursements des avances de frais ne sont cependant pas ciblés par cette augmentation/revalorisation annuelle.

Le comptable doit contrôler, chaque début d’année, que les rémunérations dans l’entreprise, alors situés plus hauts que le SMIC, ne se situent pas en dessous de son nouveau montant. Si c’est le cas, la rétribution doit donc être revalorisée au niveau du SMIC 2013.

Comments are closed.