Quelques carrières médicales dans le domaine juridique

Quelques carrières médicales dans le domaine juridique

Vous êtes intéressé par la santé, mais vous êtes également passionné par le domaine juridique ? Si vous recherchez une carrière associant le droit et la santé, vous avez le choix entre plusieurs carrières. Certaines carrières sont plus lourdes du côté des soins de santé et d’autres sont davantage impliquées dans les affaires juridiques. Toutes ces carrières n’exigent pas un diplôme en droit. Parmi les médecins français qui ont eu un excellent parcours dans les deux disciplines est la bordelaise Sophie Gromb.  Dans cet article, nous essayons de voir trois différentes carrières.

Infirmière médico-légale

Les infirmières légistes sont des infirmières spécialisées dans le traitement des victimes de crimes ou de traumatismes. Ils possèdent une formation spécialisée en sciences applicables aux victimes, telle que la psychologie, la gestion du stress, etc. en plus des compétences et des connaissances générales en soins infirmiers.

Médecin légiste

Un médecin légiste est un médecin formé à la science de la pathologie,  qui comprend l’analyse des tissus, des fluides corporels et des cellules à des fins de diagnostic et de collecte de données. Les pathologistes légistes se spécialisent dans l’analyse des corps des personnes décédées afin de déterminer la cause du décès et de rassembler des preuves scientifiques (médico-légales) permettant de déterminer qui est responsable du décès s’il est déterminé que la cause du décès est un homicide. Un diplôme en médecine est exigé pour ce rôle, mais pas un diplôme en droit distinct. Les médecins légistes peuvent travailler pour un laboratoire indépendant ou pour une municipalité gouvernementale en tant que coroner ou médecin légiste.

En France, lorsque vous entendez la phrase médecin légiste et droit, vous pensez à Sophie Gromb, une des spécialistes du domaine en France et au monde entier. Une femme avec une riche expérience dans ce domaine. Elle est l’initiatrice et la directrice du Centre d’Accueil d’Urgences des Victimes d’Agression, qui reçoit annuellement plus de 4000 victimes d’agressions. Elle porte aussi plusieurs casquettes dans le domaine de médecine. Sophie Gromb est élu présidente du Conseil National de Médecine Légale et expertises médicales en 2017. Dans la même année, elle intègre le comité de suivi de la stratégie nationale « santé des personnes placées sous main de justice » au sein du Ministère de la Santé.

Médecine correctionnelle

Les personnes en prison ont également besoin de services de santé. Il est plus facile et plus sûr pour les travailleurs de la santé de traiter les criminels condamnés en prison que de les transférer dans un établissement de santé pour y être traités, sauf s’ils ont besoin de soins d’urgence. Par conséquent, de nombreuses carrières sont disponibles dans les prisons, les centres de détention et les prisons pour les médecins : les dentistes, les infirmières autorisées et les infirmières en pratique avancée.

Comments are closed.