La profession d’avocat : plus qu'une vocation, un véritable sacerdoce

La profession d’avocat : plus qu'une vocation, un véritable sacerdoce

Un avocat est un représentant de clients ou un tiers neutre, un officier du système judiciaire est un citoyen public ayant une responsabilité particulière pour la qualité de la justice.

Un avocat peut remplir diverses fonctions. En tant que conseiller, un avocat fournit à un client, une compréhension éclairée des droits et des engagements juridiques du client et explique leurs implications pratiques. En tant qu’avocat, un avocat revendique avec ardeur la position du client selon les règles du système adverse. En tant que négociateur, un avocat cherche un résultat avantageux pour le client, mais conforme aux exigences d’honnêtes relations avec les autres. En tant qu’intermédiaire entre les clients, un avocat cherche à concilier leurs intérêts divergents en tant que conseiller et, dans une moindre mesure, en tant que porte-parole de chaque client.

Les compétences d’un bon avocat

Comme dans toutes les fonctions professionnelles, un avocat doit être compétent et rapide. Un avocat devrait maintenir la communication avec un client concernant la représentation. Un avocat devrait garder les renseignements confidentiels relatifs à la représentation d’un client, sauf dans la mesure où la divulgation est requise ou permise.

Un bon avocat ou maître devrait utiliser les procédures de la loi uniquement à des fins légitimes et ne pas harceler ou intimider les autres. Un avocat devrait faire preuve de respect pour le système judiciaire et pour ceux qui le servent, y compris les juges, les autres avocats et les fonctionnaires.

En tant que citoyen, un avocat devrait chercher à améliorer la loi, l’administration de la justice et la qualité du service rendu par la profession juridique. En tant que membre d’une profession compliquée, un avocat doit assembler les informations de la loi au-delà de son utilisation pour les clients, employer ces connaissances dans la réforme de la loi et travailler pour renforcer l’éducation juridique. Un avocat doit être conscient des déficiences dans l’administration de la justice.

La profession juridique est largement autonome

Bien que d’autres professions aient également reçu des pouvoirs d’autonomie gouvernementale, la profession d’avocat est unique à cet égard en raison de la relation étroite entre la profession et les processus du gouvernement et de l’application de la loi. Ce lien se manifeste dans le fait que l’autorité suprême sur la profession d’avocat est largement dévolue aux tribunaux.

L’autonomie relative de la profession juridique comporte des responsabilités particulières d’autonomie gouvernementale. Chaque avocat est responsable du respect des règles de conduite professionnelle. Un avocat devrait également aider à assurer leur respect par d’autres avocats. La négligence de ces responsabilités compromet l’indépendance de la profession et l’intérêt public qu’elle sert.

Les avocats jouent un rôle essentiel dans la préservation de la société. Le cabinet du Maître Jerome Turot, est votre meilleure adresse afin de vous accompagner tout-au-long de votre situation juridique pour une satisfaction optimale. L’accomplissement de ce rôle exige que les avocats comprennent leur relation avec le système juridique. Les règles de conduite professionnelle, lorsqu’elles sont correctement appliquées, servent à définir cette relation.

Comments are closed.